Le marché de l’art en 2022

Selon un nouveau rapport, le marché de l’art continuera de croître, mais restera volatile. Une prise de conscience croissante du colonialisme et de ses conséquences aura un impact sur le monde de l’art. Certains artistes ont été retirés des expositions publiques et d’autres envisagent de déménager, ce qui aura une incidence sur la vente des œuvres à l’avenir. Les musées, eux aussi, se demanderont s’ils doivent retirer les pièces controversées de leurs collections. Certains décideront de déménager entièrement, mais cette décision ne sera probablement que temporaire.

Si le marché de l’art évolue rapidement, il n’en reste pas moins une bête hautement complexe et aux multiples facettes. Ces dernières années, les nouvelles technologies ont bouleversé le secteur, et les solutions numériques ont pris en charge de nombreux aspects. En fait, les NFT représentent aujourd’hui des milliards de dollars. La dernière vente aux enchères de Christie’s à New York a vu l’œuvre d’un artiste numérique se vendre à un prix record – 69 millions de dollars. Cette évolution a imprégné l’ensemble du monde de l’art, et il est probable qu’elle laissera une trace indélébile.

Un artiste émergent est un artiste qui a obtenu son diplôme au cours de la dernière décennie et qui ne fait que passer des expositions en galerie aux ventes aux enchères. Leurs œuvres sont considérées comme « émergentes », et leur valeur sera plus élevée que celle de garanties comparables. En outre, leur évaluation sera inférieure à celle des garanties comparables. En outre, leurs œuvres seront probablement considérées comme ayant plus de valeur par les acheteurs, ce qui entraînera une plus grande responsabilité sur le marché de l’art.

Le marché de l’art a atteint son plafond de 70 milliards à quelques reprises et s’est toujours redressé après ces points hauts. Toutefois, il a récemment été entravé par le retard de l’offre, qui limite généralement la poursuite de la croissance après une année forte. Dans ce cas, de nombreux collectionneurs ont attendu pour vendre leurs œuvres pendant la pandémie et ont été récompensés pour leur patience. Alors, comment se présente le marché de l’art en 2022 ? ?

Les faibles taux d’intérêt de cette année ont entraîné une augmentation de la demande de prêts pour l’art. C’est également devenu un moyen intelligent de gérer les questions fiscales, de compléter les collections et de compléter les collections. Mais qu’en est-il de l’avenir ? Existe-t-il un marché plus durable ? Comment l’art converge-t-il avec d’autres industries ? Il n’existe pas de règles précises concernant l’avenir du marché de l’art. Mais une chose est sûre : ce sera une année passionnante pour être un collectionneur.

Le marché de l’art n’est pas près de s’arrêter de croître. Ses récents sommets ont été atteints grâce à la faiblesse des taux d’intérêt. Et la baisse des taux d’intérêt a entraîné une hausse de la demande d’œuvres d’art. L’économie est toujours en croissance, mais le marché a connu un déclin cyclique. Il est important de se rappeler que le marché n’est pas statique et qu’il connaît des pics et des creux. Un marché prospère se caractérise par un cycle continu de croissance et de décélération.

Si le nouvel écosystème NFT dépasse les attentes, le marché de l’art continuera de croître en 2022. Avec la montée en flèche de l’inflation, les artistes devront concentrer leurs efforts dans des régions où l’enfermement est moindre. Une prise de conscience croissante du changement climatique stimulera la création d’œuvres artistiques majeures. C’est une année où le marché de l’art sera le plus dynamique de son histoire. Si nous avons intégré les avantages de la nouvelle économie, nous serons bien positionnés pour cette croissance.

Il est important de noter que le marché de l’art a atteint un plateau à plusieurs reprises, puis a commencé à décliner. La tendance en 2020 est cyclique, et elle a été retardée dans le passé. Une offre retardée est une cause fréquente de stagnation d’un marché après une année forte. Par conséquent, le prix des œuvres d’art en 2022 devrait continuer à augmenter. Cela s’explique par le fait que le nouvel écosystème NFT sera un lieu plus dynamique sur le marché de l’art.

Selon Anders Petterson, le marché de l’art a résisté aux effets de la récession. Les États-Unis ont montré la voie en termes de reprise et d’investissement. Les marchés de l’art de New York et de Londres génèrent respectivement 51 % et 43 % du total des ventes mondiales. C’est le résultat d’une demande refoulée d’œuvres d’art. Cette tendance est alimentée par le changement de génération, l’adoption du numérique et le transfert de richesse entre générations.